Message du surintendant

Bonjour, et bienvenue à la rentrée 2020-2021. C'est ma dixième salutation de bienvenue et se trouve être aussi la dernière, alors que je quitte le district pour ma retraite prévue.

Alors que je réfléchissais et réfléchissais à ce que je devais dire ce matin, j'ai entendu ma voix intérieure me dire: «Anthony, je déteste te le dire mais le personnel ne veut vraiment pas 'entendre parler de toi .. ils pensent à leur craintes et anxiété à propos du retour au travail dans un environnement COVID-19. Ils s'inquiètent de ce qui allait se passer, de l'inconnu, des préoccupations pour eux-mêmes et leurs familles ».

J'ai entendu cette voix intérieure et je comprends vos craintes et vos préoccupations. Bien que ces craintes et ces inquiétudes soient réelles, il y a aussi l'espoir et l'assurance que si nous travaillons ensemble, nous pourrons surmonter l'épidémie actuelle.

Les défis et les luttes d'aujourd'hui concernant l'épidémie de COVID-19 peuvent éclipser certaines des luttes et des défis auxquels nous avons été confrontés dans un passé récent à Greenburgh Eleven.

Il y a quelques années, nous étions confrontés au danger d'une éventuelle fermeture du quartier. Ceux d'entre vous qui étaient ici à l'époque s'en souviennent. Nos dépenses ont dépassé nos revenus, nos effectifs étudiants sont tombés au plus bas jamais atteint et nous n'avons pas pu générer suffisamment de revenus pour payer nos factures. Nous étions même sur le point de ne pas pouvoir faire la paie. C'était l'époque où j'avais des nuits blanches à l'approche de la paie. Le conseil scolaire a même demandé des conseils juridiques sur le processus de fermeture des écoles si cela se produisait.

C'était une période de grande incertitude avec beaucoup d'inconnues.

Grâce à la collaboration du Conseil de l'éducation, des administrateurs, des dirigeants syndicaux et des responsables du village d'enfants, nous avons pu résister à la marée et avons continué jusqu'à présent. Nous avons eu des assemblées publiques, nous avons envoyé une délégation à Albany, nous avons contacté nos assemblées législatives locales, nous avons travaillé avec le bureau de tarification. Nous avons été soumis à un examen financier par trois vérificateurs indépendants, dont le bureau du contrôleur, et nous avons triomphé. Nous l'avons fait ensemble en équipe.

Nos efforts de collaboration dans le passé ont abouti à deux négociations fructueuses qui ont permis de sortir de l'impasse de longue durée de 2006 et 2008, qui n'a entraîné aucune augmentation de salaire et de salaire pour le personnel pendant des années.

Ceux d'entre vous qui sont ici depuis longtemps se souviennent peut-être des moments de conflit entre les administrateurs et le syndicat des enseignants. Nous avons également travaillé ensemble pour surmonter cela et aujourd'hui plus que jamais, la collaboration des dirigeants du District et de l'Union GFT est à son plus haut niveau.

Il n'y a pas si longtemps, les seules technologies dont nous disposions dans le district étaient des téléviseurs 13 pouces, un magnétoscope et un rétroprojecteur. L'utilisation des e-mails était très limitée voire inexistante.

Aujourd'hui, nous pouvons nous vanter de SMART Boards dans les salles de classe, de WIFI qui fonctionnent, de Chromebooks, de Google Classrooms, de Google Meets et d'autres outils technologiques utiles pour l'apprentissage à distance.

Ces succès ont été obtenus parce que nous avons collaboré et travaillé ensemble en équipe pour le bien-être de nos étudiants.

Lorsque nos élèves reviendront à l'école cet automne après la fermeture du COVID-19, ils apporteront avec eux un niveau de besoins incroyablement élevé. Dans les cas les plus extrêmes, les étudiants auront vécu des traumatismes, car les problèmes d'accès au logement et d'insécurité alimentaire sont aggravés par le chagrin, la perte et même la maltraitance.

Pour répondre à ces besoins, nous devons être prêts à offrir un ensemble complet de services qui répondent aux besoins des enfants et de leurs familles.

Mais nous ne pouvons pas le faire si nous ne travaillons pas ensemble en tant qu'équipe se soutenant les uns les autres d'une manière que nous n'avons probablement jamais fait auparavant.

Notre communauté d'apprentissage de Bethune doit investir dans des programmes, des systèmes et des pratiques pour fournir aux étudiants un large éventail de soutiens qui les aideront à réussir à l'école. Au lendemain de la crise du COVID-19, l'approche de «l'enfant dans son ensemble» peut être considérée comme un moyen global de garantir que les étudiants et leurs familles sont en mesure de garantir les services essentiels et de réduire les disparités d'accès et d'enrichissement.

Pour Greenburgh Eleven, offrir un apprentissage en personne est un moyen de réduire les disparités en matière d'éducation, car nos élèves en éducation spécialisée sont confrontés à des lacunes numériques et à des lacunes d'apprentissage dans le programme d'été.

Certains de nos étudiants et résidents de jour n'avaient pas accès à la large bande, en particulier les résidents à faible revenu, rendant impossible l'apprentissage hybride à distance. Les plafonds de données établis sur les services à large bande ont imposé des obstacles supplémentaires aux abonnés à faible revenu qui ont été forcés de rationner les minutes entre la fin des travaux de leurs étudiants et les requêtes de recherche en ligne pour les services publics essentiels.

De plus, notre personnel et nos enseignants devraient être soutenus pour apprendre comment bâtir efficacement des communautés de classe et des relations dans le contexte d'apprentissage en personne.

Lors de la planification de la réouverture de l'automne, nous avons commencé avec les besoins d'apprentissage de nos élèves à l'esprit, en nous concentrant sur la façon de fournir un soutien ciblé pour répondre aux besoins individuels de nos élèves en difficulté, quel que soit le milieu d'enseignement.

Notre plan pédagogique donne la priorité à l'enseignement en personne pour tous les élèves et comment nous pouvons assurer un enseignement 1: 1 aux élèves qui en ont le plus besoin et en équilibrant les risques pour la santé avec les avantages éducatifs et socio-émotionnels de l'enseignement en personne.

Il est déjà évident que la mise en œuvre de notre plan sera très coûteuse et modifiera considérablement le paysage de l'éducation. Ce sera une expérience stimulante pour le personnel et les étudiants.

La distanciation sociale et le port du masque sont des mandats de sécurité essentiels que nous devons tous travailler ensemble pour mettre en œuvre. Nous avons vu les défis de la mise en œuvre de ces exigences non seulement pour les écoles mais essentiellement pour chaque phase de réouverture à tous les aspects des rassemblements publics.

En fin de compte, chacun de nous doit faire sa part pour protéger la santé et la sécurité de chacun. Je crois que nous surmonterons ce défi ensemble de la même manière que nous avons surmonté les défis du passé.

Je veux conclure en remerciant et en reconnaissant ceux qui ont fait un si bon travail pendant l'été pour préparer le quartier pour ce moment. Tout d'abord, notre excellent et dévoué personnel d'entretien, M. Vicente Muniz. En entrant dans vos salles de classe et dans les couloirs, vous pouvez voir le résultat de son travail. Merci Vicente.

Je tiens également à remercier l'équipe de collaboration du corps professoral et du personnel, les administrateurs du village d'enfants, la présidente du conseil, Lisa Tane et tout le personnel du bureau de district pour leur contribution, leurs suggestions et leurs commentaires dans l'élaboration du plan de réouverture. Bien que nous ne puissions pas nous entendre sur tous les détails, nous sommes parvenus à un consensus sur le plan.

Je tiens à remercier Elton Thompson, Emmanuel Glasu et tout le personnel de bureau pour leur travail cet été.

Enfin, je voudrais vous remercier tous, en particulier le Conseil de l’éducation, de m’avoir confié cette importante tâche de diriger le district au cours des 9 dernières années. Le district dans un bon endroit et la nouvelle direction continueront le bon travail que nous avons commencé et bâtiront dessus, y compris le projet imminent d'amélioration des immobilisations.

Je voudrais vous demander à tous une faveur. Si, dans l'exercice de mes fonctions de surintendant, je vous ai offensé de quelque manière que ce soit, je vous demande pardon. Je n'ai jamais eu l'intention de blesser qui que ce soit. Parfois, en respectant les politiques et procédures du district et en suivant la loi sur l'éducation, mes actions peuvent avoir causé des préjudices et des souffrances indus et non intentionnels à certaines personnes. Si cela arrivait, je suis désolé et quant au pardon.

Quant à moi, il n'y a pas de place dans mon cœur de ressentiment et de rancune. Si l'un de vous a fait quoi que ce soit pour me blesser délibérément ou non, je ne m'en souviens même pas mais je leur pardonne quand même.

Ce fut une expérience formidable de vous servir en tant que surintendant.

Je vous souhaite à tous et au district du succès dans cette année et dans toutes les années à venir.

Je vous remercie.

Phone: (914) 693-8500

Fax: (914)-693-4029

1 Echo Hill Drive
Dobbs Ferry, NY 10522, USA

alerts.png
4637860.jpg

©2020 by Greenburgh Eleven U.F.S.D.. Proudly created with Wix.com